Au bout de quelques minutes à surfer sur internet, j’ai rapidement compris que je m’étais engouffré dans un sujet sensible…très sensible : les dangers des fours à micro-ondes, mythes ou réalités ?

Il y en a pour tous les gouts, certains disent que c’est la pire invention du siècle et d’autre que c’est le meilleur moyen pour réchauffer un aliment !

Que croire ?

Je l’utilise plusieurs fois par semaine pour réchauffer mes plats dans l’espace de coworking où je travaille, et j’avoue que j’aimerais bien savoir son effet sur la santé.

Je ne suis pas le seul à utiliser cette petite boite bien pratique, alors j’imagine que vous aussi, vous aimeriez savoir.

Mais après plusieurs jours de recherches, impossible de tirer une conclusion ! Voici donc ce que je vais faire : je vais vous exposer les faits, d’une façon la plus claire et neutre possible, et je vais vous dire ce que j’en pense personnellement pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Voici ce qu’on reproche aux fours micro-ondes.

Les fours à micro-ondes altèrent la composition des aliments, tuent 60 à 90% de leur énergie vitale, sont source de cancers et créent des désordres digestifs.

Les arguments pour cette hypothèse:

Un scientifique Suisse, Hans Hertel, a mené une étude pour déterminer les effets du four à micro-ondes sur 8 personnes. Il a testé le sang des 8 personnes avant et après avoir mangé des légumes crus et des légumes cuits au micro-ondes.
Sa conclusion est la suivante : la structure moléculaire de la nourriture change radicalement quand les aliments cuisent au micro-ondes.

Des effets normaux sont présents lors de la chauffe/cuisson d’un aliment, mais Hertel affirme que ces composés proviennent beaucoup plus de la cuisson au micro-ondes. Et la nourriture endommagée par le micro-ondes a des effets secondaires néfastes sur le corps comme :

  • Une diminution des globules blancs
  • Un taux d’hémoglobine inférieur (qui transporte l’oxygène des poumons vers les muscles)
  • Une modification du taux de cholestérol.

Lors de cette découverte en 1992, un lobby européen aurait fait pression pour garder les résultats secrets.

Source et article en relation : Santeplusmag : Voici ce que le micro-ondes fait à votre nourriture

En Russie, les fours à micro-ondes ont été interdits en 1976, à cause de leurs conséquences négatives sur la santé comme l’ont montré diverses études sur son utilisation. L’interdiction a été levée après la Perestroïka au début des années 90.

L’apparition des fours à micro-ondes correspond aussi avec les problèmes d’obésité constatés notamment aux États-Unis. Une explication qui circule est que les personnes mangent des calories vides (venant d’une alimentation morte suite à son passage au four à micro-onde).

Source et article en relation : Russie : Pourquoi a-t-elle interdit l’usage des fours à micro-ondes ?

Les arguments contre cette hypothèse:

C’est vrai que les fours à micro-ondes détruisent la majeure partie des qualités nutritionnelle des aliments qui passent dedans. Vous allez dénaturer les protéines tuer les vitamines et libérer des radicaux libres. Mais plusieurs sources mentionnent qu’il ce passerait exactement pareil si vous utilisez une poêle ou une casserole. La plupart des argumentations ne sont pas recevables pour certains, car les comparaisons sont faites par rapport à des aliments crus.

sources et articles en relations : dur-a-avaler.com : Four à micro-onde: la vérité

Cependant, même si certaines sources mentionnent que faire réchauffer ses plats de cette manière conserve mieux les propriétés nutritionnelles que les autres moyens de chauffe, tous sont à peu près d’accord pour dire que la vitamine C, quant à elle, est majoritairement détruite. Certains autres composants sont eux aussi davantage endommagés par le micro-ondes; c’est le cas du brocoli qui perd 97% de ses flavonoïdes (très bon antioxydant naturel).

Source et articles en relation :Les effets du four à micro-ondes sur les aliments ; Khatoon N : Nutritional quality of microwave-cooked and pressure-cooked legumes. Int J Food Sci Nutr. 2004 Sep;55(6):441-8.

Pour créer le phénomène de chauffe, les fours à micro-ondes vont agiter les molécules d’eau à la fréquence de 2,45 milliards de fois par secondes. Mais les ondes du soleil agitent les molécules de notre peau quand nous faisons bronzette à une fréquence entre 300 et 800.000 milliards de fois par secondes. Les fours traditionnels ont eux aussi, une fréquence plus élevée que les fours à micro-ondes.
Mais, que ce soit le four à micro-ondes ou le four classique, les ondes émises ne sont pas ionisantes et ne peuvent théoriquement pas être cancérigènes.

Source et articles en relation : http://www.naturosante.com : Le four à micro-ondes : dangers réels ou superstitions ?

Les études de Hans Hertel auraient été publiées uniquement dans deux revues non scientifiques allemandes et les données de ses trouvailles n’auraient jamais été partagées. De plus, ces études sont très largement critiquées du fait qu’elles ne comprennent que 8 personnes (dont lui) sur une durée de deux mois seulement.

Source et articles en relation : The Myths About The Dangers Of Microwave Ovens

Il y aurait, apparemment aucune évidence que les fours à micro-ondes ont été bannis de l’ex-URSS.

Sources et articles en relation : Did Russia ban microwave ovens at some point in the past?

Les problèmes d’obésité corrélant avec l’apparition du four micro-ondes auraient plus de rapport avec l’apparition de la nourriture préparé et les plats industriels qu’avec les fours micro-ondes eux-mêmes.

Verdict

Je ne suis pas du tout un fan du micro-ondes et le but de cet article n’est pas de plaider en sa faveur. Mais je dois quand même admettre que tous les articles et études qui cherchent à prouver ses effets néfastes sur la santé ne tiennent pas la route.
Des tonnes d’articles circulent sur let net, mais on peut remarquer qu’ils proviennent tous plus ou moins des mêmes sources, et que ces sources ne sont pas fiables (des auteurs qui ne sont pas des scientifiques, des expériences pas relevantes…).
Certains disent que le micro-ondes tue tout ce qu’il réchauffe, d’autres plaident le fait qu’au contraire, il conserve les nutriments aussi bien que n’importe quel autre moyen de chauffe.
Pour moi, le juste milieu consiste à l’utiliser le moins possible. Si le micro-ondes est le seul moyen de réchauffer mon plat, alors je préfère le mettre dans la petite boite magique plutôt que de le manger froid. Cependant, hors de question pour moi de “cuisiner” aux micro-ondes !

Les plastiques chauffés aux micro-ondes libèrent ses particules dans l’alimentation.

À l’unanimité, c’est un grand OUI.
Que ce soit des emballages de plats préparés, des biberons (le fameux bisphénol), des bouteilles en plastiques, tous ces plastiques migrent dans votre alimentation lors de la chauffe au micro-ondes.

La solution est d’utiliser que des contenants en verre, en céramique…

Pour ce qui est des plastiques spéciaux micro-ondes, une grande majorité de personnes sont d’accord sur le fait qu’il y a toujours un risque de mutation de particules. Comme le mentionne le professeur Frederick vom Saal de l’université du Missouri (qui a lutté pour l’interdiction de bisphénol dans les plastiques) :

« Les fabricants disent que leurs plastiques sont conçus pour le micro-ondes, mais quand vous les chauffez, ils laissent fuir du bisphénol A ».

Le mieux est donc de ne pas les utiliser.

Sources et articles en relation : Determination of potential migrants in polycarbonate containers used for microwave ovens by high-performance liquid chromatography with ultraviolet and fluorescence detection ; Micro-ondes et contenants de plastique

Verdict

Utilisez au maximum des récipients en verre ou en céramique pour faire réchauffer vos plats au micro-ondes. Si vous utilisez du plastique, faire attention à ce qu’il soit bien mentionné “compatible avec le micro-ondes” (ce n’est pas le cas des emballages de plats préparés, des petites barquettes en plastique ou du film alimentaire). Mieux faut transvaser votre repas dans une assiette avant de le savourer.

L’eau chauffée aux micro-ondes perd elle ses propriétés ?

Une expérience circule encore et encore sur le net : C’est celle de deux petits pots de fleurs. Un aurait été arrosé par de l’eau bouillie sur le feu, et l’autre de l’eau bouillie aux micro-ondes. Au bout de neuf jours, voici les résultats de ces deux pots, star du moment.

effet du micro onde sur des plantes

Cependant, des tonnes d’expériences similaires ont été faites depuis, avec d’autres plantes, et le résultat est bien différent.
Cet article, d’où viennent les photos, démontre que cette première expérience n’est pas valable et/ou truquée.

plantes arrosées avec de l'eau passée au micro-ondes

Source et article en relation : Microwaved Water – See What It Does To Plants

Faire chauffer l’eau au micro-ondes n’est tout de même pas une bonne idée, car potentiellement dangereuse. L’eau peut surchauffer (dans des conditions bien particulières) mais rester stable jusqu’a ce que vous y introduisiez un objet (sucre, cuillère, sachet de thé…), créant alors une “explosion”. Voir l’expérience ici:

Verdict

Même si je pense que l’eau garde ses propriétés après être passée par le four micro-ondes, pourquoi ne pas faire chauffer sa tasse de thé dans la bouilloire quand c’est possible.

Les fours à micro-ondes émettent des ondes néfastes pour la santé.

Les arguments pour cette hypothèse:

Tout d’abord, les normes de sécurité varient suivant les pays. Par exemple, elles sont 5 fois plus sévères aux états unis qu’en Europe. Ensuite un deux tiers des appareils ne respecteraient pas ces normes rapidement après achat. Cela est dû notamment à une détérioration du joint d’étanchéité de la porte, laissant ainsi passer les ondes et provoquant de nombreux problèmes de santé comme la cataracte, la stérilité, des vertiges, de la fatigue…

Source et article en relation : Nos fours à micro-ondes sont-ils sans danger ?

Les arguments contre cette hypothèse :

Les ondes des micro-ondes sont non ionisantes, c’est-à-dire que leur fréquence n’est pas assez élevée pour qu’elle puisse être dangereuse pour l’organisme.
Par contre, les fuites d’un four à micro-ondes peuvent être néfastes de par leur puissance, qui est bien plus élevée que la puissance du soleil par exemple. Cet impact négatif viendrait non pas d’irradiations radioactives, mais du simple effet de la chaleur.

Verdict

Que les ondes des micro-ondes soient ionisantes ou pas, je pense qu’on a bien assez de pollution électromagnétique autour de nous (téléphone, Wifi…) qu’on n’a pas besoin d’en rajouter.
Ainsi, je conseille de faire vérifier son micro-ondes s’il commence à avoir quelques années. Des associations comme Priartem, Robins des toits ou le Crirem propose leurs services pour détecter la pollution électromagnétique chez vous. Vous pouvez aussi vous munir d’un détecteur pour une quarantaine d’euros pour les premiers prix (Détecteur de micro-ondes TROTEC BR15).

Sinon, vous pouvez aussi pencher pour la solution système D. Il est facile à faire et il consiste à placer votre téléphone dans votre four micro-ondes (sans mettre le four en marche bien sûr), à fermer la porte, et à l’appeler. Si le téléphone à l’intérieur du four sonne, c’est qu’il y a un problème d’étanchéité (sans pouvoir néanmoins dire son importance). Attention, car la fréquence de votre opérateur téléphonique doit être aux alentours des 2,45GHz comme c’est le cas pour les forfaits Free 4G. Tous les autres opérateurs téléphoniques (SFR, Orange, Bouygues) ont des forfaits à la fois en 800MHz et 2,6GHz ce qui fausse le test.

Pensez aussi à ne pas rester devant le four pendant qu’il est en marche. Rappelez-vous que la force des ondes est proportionnelle au carré de la distance. Ainsi, si vous vous placez à 3 mètres de votre four en fonctionnement plutôt que d’attendre devant (à 50 cm), les ondes que vous allez recevoir seront 36 fois moins puissantes !

Pour conclure.

À vous de juger si vous souhaitez utiliser le micro-ondes. Pour ma part, je l’utilise le moins possible, mais je préfère m’en servir plutôt que de manger mon plat froid. Voici cependant quelques points à faire attention :

  • Évitez de faire faire réchauffer votre nourriture dans un plat en plastique (et ce même si ce plastic est “spécial micro-ondes).
  • Ne restez pas devant pendant la chauffe, mais éloignez-vous de quelques mètres.
  • Ne faites pas chauffer votre tasse de thé aux micro-ondes, mais utilisez plutôt la bouilloire.
  • Évitez de l’utiliser pour les aliments tels que : les oeufs, les fruits, les laitages.

Une bonne alternative pour éviter le micro-ondes au travail (où c’est en général le seul moyen de chauffe) peut-être de faire chauffer votre plat sur la gazinière avant de partir et de le mettre dans un tupperware isotherme.