choisir pour changer de vieVous souhaitez changer de vie et booster votre potentiel ?

Dans ce cas, vous êtes comme la grande majorité d’entre nous. En fait, nous souhaitons presque tous apporter un changement dans notre vie !

Commençons par notre corps :

l’obésité fait de plus en plus de ravages, les maladies cardio-vasculaires sont en plein boom, et on a du mal à monter deux étages par les escaliers sans cracher ses poumons.

Émotionnellement parlant ce n’est pas la grande forme non plus. Les laboratoires pharmaceutiques n’ont jamais vendu autant d’anti-dépresseurs et de « pilules magiques » aux nombreux effets secondaires !

Même nos relations ont leur période de creux avec un taux de divorce qui ne cesse de battre des records.

Et pour finir, nous voulons tout, et tout de suite! Une belle voiture, une maison, un nouveau frigo car l’ancien ne va plus avec la nouvelle cuisine… Et on s’endette, pour vivre à crédit et nourrir un cercle infernal, d’où on ne peut plus s’extraire.

Excusez-moi pour ce tableau un peu sombre, mais c’est la réalité, c’est ce qui se passe actuellement ! Vous le voyez, et je le vois…

Dans cet article, je ne vais pas vous expliquer pourquoi nous agissons de cette manière, mais je vais plutôt vous donner les clefs pour déverrouiller ce qui semble immuable et changer de vie.

Mettons les choses au clair : rien de va changer si vous ne changez pas.

Je ne vais pas faire apparaitre 100 000€ sur votre compte ni vous donner des conseils pour trouver une partenaire qui satisfasse tous vos besoins et désirs.

Je vais vous donner quelques clés pour travailler sur vous-même et vous permettre de changer de vie. Je vous propose une transformation qui vient de l’intérieur et non de l’extérieur car la solution est en vous

Notre problème vient d’une image de soi limitatrice, du manque de confiance en soi, du manque de sens que l’on attribue à sa vie, de notre entourage, de l’acceptation de la médiocrité, du manque de connaissance… 90% des causes de vos problèmes viennent de vous.

C’est vous qui devez changer pour améliorer votre situation.

Nous ne pouvons pas contrôler notre entourage, les gens sont comme ils sont, l’économie est comme elle est, la météo aussi. Alors agissez sur vous avant tout.

C’est une image un peu imitatrice mais imaginez votre corps comme une machine que vous dirigez, un vaisseau avec lequel vous traversez la vie. Tout dépend de votre aptitude à le diriger ainsi que des performance et de la fiabilité de votre vaisseau. Vous êtes le pilote ET le vaisseau.

Vous savez très bien que le problème vient de vous, et que c’est vous qui devez changer. Vous aurez beau rouler en Porsche et avoir la maison de vos rêves, vous finirez pas retomber dans le même schéma de pensée quelques temps après. Le matériel n’est qu’un exutoire quand il n’est pas un outil pour mieux vous faire avancer, vous rendre plus efficace, vous faire gagner du temps…

Ne pensez pas que rencontrer la bonne personne va vous rendre heureux et épanoui. D’ailleurs, pour rencontrer la bonne personne et construire une relation sur le long terme, il faut déjà être bien dans sa peau, s’être trouvé soi même.

Vous n’êtes pas obligé de continuer à lire si vous n’êtes pas d’accord.

Mais si vous êtes toujours là, je vous invite à découvrir quelques outils.

6 exercices pour changer de vie

Cette routine d’exercice est inspirée du livre « The miracle morning » de Hal Elrod ainsi que des interventions de diverses références du coaching comme Anthony Robbins, David Laroche… ainsi que de différentes techniques dont la PNL (programmation neuro linguistique).

Elle comprend 6 exercices et nécessite 30 minutes de temps pour être réalisée. Vous pouvez la faire le matin en vous levant de manière à booster votre mental et votre motivation pour la journée.

Mettez donc votre réveil une demie-heure plus tôt en faites les exercices suivants (expliqués en détail par la suite) :

  • La méthode GAG (Gratitude – amélioration – gratitude) : 2 min
  • Méditation et relaxation : 5 min
  • Affirmations : 3 min
  • Visualisation : 3 min
  • Yoga : 10 min
  • Ecriture : 5 min

1 – La méthode GAG (2 min)

Cette méthode a est expliquée en détail dans cet article. Voici ce le protocole à suivre (extrait de l’article) :

Revivez mentalement votre journée et déterminez aussi intensément que possible et avec un maximum de détails sensitifs et émotionnels : 

  • Un moment de la journée précèdente pour lequel vous êtes gratifiant (G)
  • Une situation ou un événement qui ne s’est pas passé comme vous auriez aimé et que vous souhaitez améliorer si il se reproduisait (A)
  • Un second moment pour lequel vous êtes gratifiant (G)

Voici quelques exemples des gratifications qui reviennent souvent chez moi :

  • J’ai adoré la discussion que j’ai eue avec mes proches.
  • Je me remercie de trouver la force de booster mon physique et mon mental tous les jours.
  • Je suis gratifiant pour avoir une famille en bonne santé.
  • Je suis content d’avoir terminé l’article que je devais poster aujourd’hui.
  • Le lever du soleil ce matin était absolument fabuleux, je suis chanceux de l’avoir vu.
  • Je suis gratifiant pour avoir un foyer ou dormir.
  • La journée d’hier était géniale et celle d’aujourd’hui va être magique.

Voici quelques exemples d’améliorations (attention, il faut en choisir seulement une par séance) :

  • Je n’ai pas suivi les 5 bonnes habitudes alimentaires, mais je vais faire attention aujourd’hui à prendre un fruit plutôt que de prendre une sucrerie au distributeur à la pause café.
  • J’ai perdu mon sang froid au travail car j’ai beaucoup de pression sur mon projet actuellement, mais je vais faire un effort à la prochaine réunion pour contrôler mon humeur et je vais aller m’excuser aujourd’hui.
  • J’ai eu du mal à me mettre au travail ce matin, mais j’ai compris que je devais commencer ma journée par les taches les plus importantes plutôt que de regarder mes emails.
  • Je n’ai pas trouvé la motivation d’aller faire du sport, mais je sais maintenant que c’est parce que je n’y suis pas allé directement après le travail.

C’est vraiment important de revivre les scènes avec le plus de précision et d’émotions possible. Récitez mentalement vos « gratitude – amélioration – gratitude » comme si vous y étiez, comme si la scène était réelle.

Quand vous visualisez une amélioration, imaginez-vous vraiment en train de faire l’action de manière à programmer votre subconscient avec les bonnes habitudes.

Cet exercice peut vous paraitre bizarre au début, et il se peut que vous ayez du mal à vous remémorer les différents moments de votre journée. Cela prouve simplement que nous ne sommes pas habitués à apprécier les choses positives ou même à nous auto-évaluer, mais cela va très vite changer avec un peu de pratique.

Cet exercice est extrêmement puissant et il permet de continuer à progresser ainsi que de se rendre compte des choses qui nous font plaisir et qui rendent chaque journée si unique.

2 – Méditation et ralaxation (5 min)

La méditation pratiquée dans cette méthode est inspirée de la pratique Vipassana.

Vipassana signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, et c’est l’une des plus anciennes techniques de méditation, vieille de plus de 2500 ans. J’ai fait plusieurs retraites de 10 jours dans des centres de méditation Vipassana et ça m’a énormément aidé à stabiliser mon état émotionnel et à gérer la pression, c’est juste incroyable!

Le principe est très simple, vous allez focaliser votre attention sur la respiration au niveau du nez et l’observer à chaque inspiration et expiration.

En vous concentrant sur la respiration, vous allez lâcher-prise sur le mental et vous relaxer instantanément. Au fur et à mesure de la pratique, vous pourrez rester présent et concentré de plus en plus longtemps et intensément.

Une personne qui médite a de la compréhension. Elle peut voir comment elle se crée elle-même des problèmes. Et donc, naturellement elle arrête de les créer. – Osho

Voici comment faire :

  • Installez-vous en tailleur ou sur une chaise, avec le dos droit.
  • Fermez les yeux et faites quelques grandes respirations pour vous relaxer.
  • Respiration après respiration, observez l’air circuler au niveau de votre nez.
  • Observez les sensations de l’air à la base de votre nez. Est-il chaud ?  Froid ? qu’est ce que vous ressentez précisément ? La nature, la localisation précise ?
  • Observez ensuite l’air passer dans vos narines. Passe-t-il plus dans une narine que dan l’autre ? Le flux est-il continu ou discontinu…?
  • À chaque fois que votre esprit divague et que vous perdez ce focus, revenez calmement sur votre respiration et observez-la de nouveau.

Gardez votre sang-froid quoi qu’il arrive, même si vous n’arrivez pas à rester concentré plus de quelques respirations. Ce n’est pas grave, vous progresserez avec le temps. Et puis, il y a des jours plus faciles que d’autres…

3 – Les affirmations (3 min)

Voici un exercice qui peut vous paraitre bizarre (encore un!), mais oubliez ce côté « ce n’est pas mon truc ce genre d’exercices, je laisse tomber » et prenez-vous au jeu. La vie est infiniment plus riche quand on à l’esprit ouvert!

Les affirmations sont là pour vous aider à installer de nouvelles habitudes à vous motiver et à changer votre caractère.

Le subconscient c’est comme un enfant de 4 ans (c’est ma théorie) et vous devez vous adapter à son langage pour l’éduquer.

Mais pourquoi l’éduquer ?

Le cerveau produit entre 40 000 et 65 000 pensées par jour, 95% sont les mêmes que la veille et 80% d’entre elles sont négatives. Le cerveau se focalise toute la journée sur des choses comme : comment payer le loyer à la fin du mois, les kilos qu’on a en trop, comment on va se sortir d’une situation… et notre subconscient retient bien sa leçon : la vie est dure, je ne suis pas assez beau/belle, je n’ai pas fait les choses comme il le fallait.

Inconsciemment, nous érigeons une mauvaise image de nous-mêmes, et à force de répéter ce message notre mental le prend pour une réalité. Et cela devient votre réalité! Car vous vous limitez à ce cadre…

La mauvaise nouvelle est que notre subconscient est responsable de 80% de nos actions ! Donc, si nous ne changeons pas notre schéma de pensée, nous allons rester piégé dans une vie médiocre avec nos limitations et nos peurs.

Vous vous êtes surement dit plusieurs fois : « j’aimerais être à l’aise pour parler en public, écrire un livre ou faire du théâtre » sans pour autant entreprendre une quelconque action. Une peur, une limitation – conséquence de votre expérience, de votre éducation – vous en empêche.

Et, il faut savoir que notre subconscient gagne la plupart du temps. Résultat : On ne fait rien, et le temps passe.

Mais c’est terminé! Vous allez refaire l’éducation de votre gosse intérieur.

Comment faire ? parlez-lui avec des mots simples… tout simplement.

Les affirmations vont vous aider à installer de nouvelles habitudes et à surpasser vos peurs et vos limites pour installer un changement durable et traverser la vie sans appuyer sur le frein et l’accélérateur en même temps.

Comment créer ses propres affirmations ?

Les affirmations doivent refléter très précisément les actions et habitudes nécessaires pour atteindre la vie de vos rêves dans les différents domaines : Santé et énergie, émotion et sensation, relations, temps, travail et carrière, situation financière, loisirs.

Ne cherchez pas à créer des affirmations dans chacun des domaines. Focalisez-vous sur trois affirmations maximum pour qu’elles soient efficaces. Nous verrons par la suite comment les renouveler lors d’un entretient avec soi-même que l’on devrait tenir chaque mois. (n’oubliez pas, gardez l’esprit ouvert, c’est la première clé…)

L’idéal est d’avoir une affirmation de chaque type :

  • Une nouvelle habitude : « Je fait du sport… », « je décide de faire la routine Sleevup« , « je prend la décision de manger sainement », « je travaille sur les tâches les plus importantes directement en arrivant au travail »…
  • Un trait de caractère : « Je cherche d’abord à comprendre avant de chercher à être compris », « je suis à l’aise en public », « je décide de ne dire que la vérité, d’être fidèle et sincère quoi qu’il arrive»…
  • Une citation motivante tournée à la première personne : « Je n’abandonne surtout pas à cause de ce qu’une personne m’a dit ; j’utilise ces paroles comme source de motivation pour travailler encore plus fort »

6 exercices pour changer de vie

Ensuite, expliquez clairement (et sincèrement) pourquoi vos affirmations sont importantes pour vous. C’est seulement en étant clair avec vous-même que vos affirmations seront efficaces et que vous pourrez échapper aux tentations et à la médiocrité.

Réfléchissez maintenant à qui vous allez devoir rendre des comptes si vous manquez à vos engagements (vos coéquipiers sportifs, votre famille qui se fait du souci pour votre santé, votre boss qui veut que le travaille avance plus vite, vous-même…)

Et pour finir, définissez ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif. Par exemple, si vous voulez perdre du poids, votre affirmation peut-être : « Je vais sans exception faire de l’exercice 3 jours par semaine et avoir une alimentation saine pour retrouver mon poids de forme et me sentir bien dans ma peau. »

Insérez des délais ou une fréquence dans votre affirmation. Ensuite, ne soyez pas trop gourmand ! Formulez des objectifs qui soient entre le challenge et la raison – mais tout de même réalisables.

Ne définissez pas plus de trois affirmations à la fois et actualisez-les chaque mois. Quand une affirmation est intégrée dans votre subconscient, vous pouvez la remplacer par une autre de manière à travailler sur un autre aspect de votre vie le mois suivant.

Et n’oubliez pas, une affirmation ne doit pas être négative.

Comment réciter ses affirmations ?

Pour que votre affirmation soit efficace, mettez un maximum de passion et d’émotion dans ce que vous affirmez. Rien ne va se passer si vous récitez vos affirmations comme une poésie apprise par coeur pour faire plaisir à la maitresse.

Mettez toutes les émotions possibles, vivez la scène, réalisez à quel point cette affirmation est importante pour vous.

Relisez plusieurs fois chacune des affirmations de manière à les graver dans votre subconscient. C’est ainsi que vous trouverez la force de réaliser votre nouvelle habitude, de changer de vie par votre comportement, et de garder la motivation.

C’est un outil formidable ! Dès qu’il vous arrivera de faire un écart pendant votre journée, vous allez instantanément penser à votre affirmation et trouver la motivation de revenir à votre objectif ; Parce que vous l’avez intégré profondément dans votre mental.

4 – Visualisation (3 min)

L’exercice de visualisation est extrêmement important et il est utilisé par de nombreuses personnes aux succès incroyables dont Will Smith, Oprah Winfrey, les forces spéciales (RAID, GIGN…) et de nombreux entrepreneurs et athlètes.

L’exercice consiste à visualiser ce que vous souhaitez atteindre ou réaliser comme si vous aviez déjà réussi. Et vous devez faire cela avec toutes les étapes nécessaires à l’atteinte de vos objectifs.

Les forces spéciales du RAID utilisent cette technique pour anticiper les peurs et bloquages qui pourraient survenir au moment de l’assaut de manière à être le plus efficace possible au moment voulu.

Certains boxeurs l’utilisent aussi pour prendre confiance en eux pendant la préparation d’un combat. Enormément d’athlètes de haut niveau utilise cette technique de préparation mentale à la réussite.

Tiger Woods – le plus grand golfeur de tous les temps – visualise l’exécution de chacun de ses mouvements avant de frapper la balle.

L’exercice de visualisation peut se faire ainsi:

Installez-vous confortablement – assis en tailleur, sur une chaise ou même debout – et fermez les yeux pour commencer l’exercice.

1 ere étape : visualisez ce que vous désirez vraiment

Au lieu de ruminer les blessures du passé, concentrez-vous sur les opportunités à venir. Elles sont bien plus excitantes et vous avez un pouvoir sur celles-ci.

La peur est l’ennemi numéro 1 de notre succès, elle nous empêche d’avancer et nous pousse à la procrastination. Les peurs les plus courantes sont les suivantes  :

  • l’échec
  • l’abandon / le rejet
  • l’intimité dévoilée
  • le succès (incroyable, mais vrai)
  • le manque d’argent
  • ne pas être à la hauteur.

La visualisation va nous aider à affronter ses peurs avant même qu’elles ne se produisent. Pour cela, vous allez vous imaginer à votre plein potentiel, comme si aucune limites n’existait.

Oubliez le coté pratique, oubliez les limitations et visualisez-vous en train de vivre la vie de vos rêves, de faire ce que vous voulez vraiment faire avec un succès incroyable, d’être qui vous voulez être…

Imaginez-vous en train de réaliser vos désirs les plus profonds et vos plus grands objectifs comme si vous y étiez, en ressentant toutes les sensations et la satisfaction d’un tel moment.

Vous pouvez vous visualiser en train de faire un discours devant plusieurs milliers de personnes, de gravir le sommet de l’Everest ou faire le job de vos rêves.

Vous pouvez aussi visualiser à plus courte échéance. Vous pouvez vous visualiser en train de refuser un snack sucré – et d’être fier de ça – car vous avez décidé de reprendre votre alimentation en main.

Ne visualisez pas tous les jours les mêmes rêves et objectifs, laissez-vous aller avec vos inspirations du moments. Peut-être qu’un jour vous allez vous visualiser en train de changer le monde, et un autre jour, vous allez vous visualiser en train de boire un café avec un proche – relaché et détendu – car c’est ce qui vous ferait le plus de bien à ce moment-là.

2eme étape : visualisez le chemin pour y arriver.

Maintenant que vous avez clairement visualisé votre destination, imaginez les étapes que vous allez devoir franchir pour atteindre cet objectif. Imaginez-vous enthousiaste et déterminé dans l’accomplissement de ces étapes.

  • Imaginez-vous en train de travailler sur le projet qui va contribuer à votre succès avec attention, plaisir et focus.
  • Imaginez-vous en train de faire les exercices qui vont vous faire perdre du poids avec détermination et volonté.
  • Imaginez-vous donner un discourt tout en savourant l’interaction et le moment d’échange avec le public.

Note sur les affirmations et les visualisations

Notre subconscient est en général addict à ses anciennes habitudes et il a horreur de prendre des risques. Le but de ces deux exercices est justement de le reprogrammer pour désserrer les freins afin de vous laisser avancer et d’agir uniquement au moment opportun.

Les affirmations se concentrent plus particulièrement sur les habitudes quotidiennes ou l’état d’esprit à avoir pour atteindre la prochaine étape dans votre développement. C’est du court à moyen terme.

Les visualisations se concentrent plus sur le long terme (mais pas que). Elles permettent de visualiser ses objectifs et sa vision, ainsi que les étapes pour y arriver de manière à intégrer au subconscient la destination finale ainsi que les étapes intermédiaires.

Quand votre subconscient connait la destination finale, il va travailler pour vous sans même que vous vous en aperceviez.

Imaginez que vous voulez ouvrir un restaurant et que vous vous visualisez tout les jours en train de satisfaire vos clients avec des bon plats, dans une ambiance chaleureuse avec une vue imprenable sur une vallée verdoyante avec, au loin le soleil qui se fond dans la mer dans des tons violet et orangés

Que va-t-il se passer alors ?

C’est simple, votre subconscient va scanner tous les restaurants dans lequel vous allez manger pour en extraire les bonnes idées, il va retenir une adresse s’il voit un fonds de commerce à vendre, il va trier l’information pour vous et mettre en forme votre projet automatiquement.

Ça ne vous est jamais arrivé d’acheter quelque chose – comme une voiture ou des baskets par exemple – et de les voir partout autour de vous par la suite ? Le cerveau tri l’information très efficacement !

5 – Le yoga (10 min)

Le yoga est un des meilleurs exercices à faire le matin, il permet de mettre son corps en mouvement, de faire circuler le sang et de se réveiller en douceur et efficacement.

Voici un enchainement de postures de yoga que vous pouvez faire en moins de 10 minutes.

6 – Le journal intime (5 min)

Prenez quelques minutes pour marquer vos ressentis dans votre journal, les pensées qui ont surgit pendant la méditation, ce pour quoi vous êtes gratifiant… Mais aussi vos regrets ou souhaits, une simple idée ou une solution à un problème. Notez tout ce qui vous semble important.

Collecter ces pensées va vous permettre de les traiter efficacement. Fixer sur le papier une émotion va également vous permettre de l’amplifier ce qui peut procurer un sentiment de satisfaction et de bien-être incroyable.

Relisez votre cahier au moment de vos entretiens mensuel et regardez les progrès que vous avez faits et le chemin que vous avez parcouru. Vous serez surpris de la vitesse à laquelle vous pouvez vous transformer ! Et avec ce simple repère, vous allez pouvoir mesurer cela.

Il y a peu de temps, j’ai relu le journal que je tenais lors d’un voyage en vélo sur la côte Est australienne, et ça m’a tellement ému… Je me suis instantanément retrouvé sur mon vélo, à ressentir toutes les sensations et émotions que j’ai ressenti à ce moment-là, avec tous mes doutes, mes peurs, mon exaltation, ma soif d’aventure !

Un journal intime capture beaucoup plus de souvenirs que n’importe quelle photo, et il permet de voir ses progrès et son évolution dans le temps. C’est extrêmement motivant.

Le rendez-vous avec soi-même

C’est le moment de faire le point avec vous-même et de constater vos progrès.

Tout d’abord, relisez votre journal intime pour constater votre transformation qui s’opère jour après jour.

Passez en revue les pensées, les soucis, les questionnements, les détails techniques qui remontent fréquemment à la surface dans votre journal intime.

Chaque type de pensée peut-être traité différemment et nous allons voir cela en détail.

  • Traiter les soucis : Les soucis représentent une grande majorité des pensées que nous avons, ça en devient parfois insupportable. Les soucis font surface quand on est confronté à une situation qui nous met en danger ou qui nous met en dehors de notre zone de confort.
    Le mental détecte un danger et essaye d’imaginer les différents scénarios possibles, et bien souvent les pires.
    Pour abréger ce processus désagréable, il suffit simplement de l’aider à réaliser ce travail.
    Pour cela, prenez une feuille de papier, tracez-y trois colonnes. Dans la colonne de gauche, décrivez les situations dans lesquelles vous vous faites habituellement du soucis. Dans la colonne du milieu, décrivez brièvement le pire scénario possible pour chacune de ces situations.
    On se rend déjà compte que même les pires scénarios – qui ne se produisent pas dans 95 % des cas – ne sont en général pas si terrible que ça.
    Ensuite, toujours dans la colonne du milieu, rayez les scénarios sur lesquels vous ne pouvez pas avoir d’influence (une crise économique, le bon vouloir d’une personne,…) car il est absurde de vous faire du soucis un évènement hypothétique sur lequel vous n’avez aucune influence.
    Pour finir, déterminez les actions à entreprendre pour prévenir ou parer les scénarios de la colonne du milieu qui n’ont pas été rayés, et notez les dans la colonne de droite
    Le simple fait de prendre conscience des pires scénarios et d’avoir un plan d’action précis va nous permettre deux choses : 1) De largement dédramatiser la situation et diminuer le stress ; 2) De faire face à la situation le plus efficacement possible.
    Cela permet aussi de retrouver ses capacités de réflexion qui sont fortement réduites en cas de stress.

« Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’en a pas, alors s’inquiéter ne change rien »  Proverbe Tibétain

  • Simplifier les questionnement de la vie de tous les jours : On s’aperçoit que beaucoup de nos pensées sont orientées sur des détails de la vie de tous les jours.
    Il n’y a rien de mal à se demander comment on va s’habiller ou  ce qu’on va faire à manger pour le prochain repas, c’est souvent même un plaisir et une activité très créative.
    Cependant, vous pouvez aussi créer des codes ou des règles de références pour votre régime alimentaire ou votre tenue vestimentaire de façon à pouvoir vous y référer quand vous n’avez pas envie de penser à cela.
    Vous pouvez par exemple vous créer quelques ensembles vestimentaires type auquel vous pouvez faire référence quand vous n’avez pas envie d’y penser. Steeve Jobs s’habillait toujours de la même façon dans le but de ne plus y penser et ainsi garder cette capacité de réflexion pour d’autres choses.
    Si vous ne savez jamais quoi faire à manger, créez-vous un menu type pour la semaine auquel vous pouvez vous référer.
    De cette façon vous pouvez également créer une liste d’achat de référence. Encore une fois, cela ne doit pas être limitant pour votre créativité culinaire ou une barrière à vos petits plaisirs mais juste une roue de secours auquel vous pouvez vous référer en cas de besoin.

Faites maintenant le point sur vos affirmation et déterminez si elles ont toutes été intégrées ou si certaines d’entres elles doivent être prolongées pour un mois de plus.

En considérant les exercices précédents ainsi que le nombre d’affirmation disponibles pour le mois à venir, définissez vos nouveaux objectifs, habitudes, et traits de caractère à mettre en place pour passer à la prochaine étape dans votre vie et rédigez vos affirmations en conséquence.

La mise en place de ces nouvelles habitudes peut être un peu fastidieuse au premier abord, mais voici deux vidéos qui vont vous permettre d’installer simplement ces 6 exercices dans votre quotidien.

Commencez par celle-ci :

À partir du deuxième jour, suivez cette vidéo :

Bravo, vous pouvez être gratifiant d’avoir fait cette routine mentale qui peut vous permettre de littéralement changer de vie si vous la faites sérieusement et avec régularité.

À bientôt

Joseph
Sleevup !

Sources et articles en relation :